Ecole maternelle Les Montarnelles
21 juillet 2017
Groupe scolaire Aimé Césaire
21 juillet 2017
Show all

La crèche des Petits Lutins

Saint-Gély-du-Fesc (34)

Informations techniques

Maîtrise d’ouvrage

Commune de Saint-Gély-du-Fesc

Description

Crèche 60 lits, relais assistantes maternelles, accueil parents/enfants

Montant des travaux

1 680 441 € HT

SHON

900 m2

État d’avancement

Réception en septembre 2015

Type de Mission

Base + SYNTH + CSSI

Groupement

SELARL Portal Thomas Teissier Architecture Mandataire
Eric Portales Architecte co-traitant
BET TCE + CSSI : GRONTMIJ Montpellier

Implantation

Situé dans un cadre offrant une vue remarquable, attenant à un bois classé, le bâtiment vient s’installer parallèlement à la limite Nord pour s’ouvrir largement au Sud vers la vue lointaine des collines et libérer ainsi l’espace nécessaire aux cours et aux jardins. A l’Est, il s’adosse au bois et s’ouvre progressivement à l’Ouest vers les futurs espaces de loisirs.

Le bâtiment s’installe de plain pied sur une plateforme d’altimétrie moyenne de 99 NGF. Ainsi, en limite du bois, le projet est semi enterré et vient s’insérer dans le paysage. La végétation participe à la mise en valeur du bâtiment. Elle le structure, marque les cheminements, les entrées et vient progressivement s’insérer à l’intérieur permettant d’allier le minéral et le végétal.

Deux axes visuels forts marquent ce projet :

  • d’Est en Ouest, dans la continuité du bois, la végétation pénètre au sein du bâtiment et se prolonge jusqu’à l’Ouest dans le jardin de la RAM, créant ainsi un lien visuel entre la nature et les futurs aménagements
  • du Nord au Sud, depuis le parvis d’entrée du multi accueil un axe visuel s’établit avec les cours, les jardins et l’environnement paysagé

Volumétrie

L’enveloppe du bâtiment a été conçue comme une seule et même entité, à l’encontre de l’addition de plusieurs corps de bâti qui ne facilitent ni la surveillance, ni l’usage.

Les jeux de plein et de vide contribuent à donner un aspect ludique au volume et à renforcer l’identité de l’espace dédié à la petite enfance. Dans un mouvement continu, le toit se retourne pour constituer la façade et prendre son appui au sol. L’espace semble être ainsi enveloppé dans un voile en béton lisse.

Pour laisser pénétrer la lumière jusqu’au centre du bâtiment, la matière est creusée judicieusement, laissant apparaître des vides aux formes souples et arrondies, tant en toiture qu’en élévation. La douceur des lignes compose avec la rigueur du béton et s’harmonise avec la sensibilité de la petite enfance.

Sous cette enveloppe de béton protectrice, deux corps de bâti s’articulent de part et d’autres de l’atrium et de la coulée verte, véritable cœur de vie.

D’un côté tournés vers l’espace public, on retrouve la RAM et tous les locaux destinés à la gestion du multi accueil (administration, personnel, cuisine, etc.). De l’autre au Sud, les espaces de vie du multi accueil s’ouvrent largement sur les jardins.

Façades et percements

Les percements sont étudiés de manière à favoriser l’entrée de la lumière naturelle au cœur même du bâtiment, y compris dans les circulations. Les débords de toît sont positionnés, de manière à faire pénétrer généreusement la lumière dans les espaces l’hiver, et permettre l’ensoleillement indirect l’été. Les espaces d’éveil traversants, bénéficient d’un bon confort visuel et thermique et permettent la surventilation nocturne l’été.

Au Nord, à l’Est et à l’Ouest, les façades en béton lissé forment l’enceinte du bâtiment. Elles sont percées de formes arrondies, dont les deux principales marquent les entrées de la RAM et du multi accueil.Au Sud, la lecture est tout autre : au premier plan, les extrusions dessinent les cours. Au second, la façade adopte une facture plus orthogonale et prend de la couleur.