Villa Vittoria
24 juillet 2017
Groupe scolaire
24 juillet 2017
Show all

Crèche

Boirargues (34)

Informations techniques

Maîtrise d’ouvrage

Commune de Lattes

Description

Crèche de 76 places

Montant des travaux

1 841 000 € HT

SHON

1 221 m2

État d’avancement

Étude en cours

Type de Mission

Base

Groupement

SELARL Portal Thomas Teissier Architecture Mandataire
BET TCE + éco : TPFi
BET VRD : Underground engineering
BET QEB : EODD
BET cuisine : INGECOR

Description

Il nous est apparu évident de conserver une échelle humaine à ce projet, mais aussi retrouver l’épannelage de nos villages méditerranéens : forme de pente, petites ouvertures, façades en pierre… Les toits en tuile du bâtiment et la matière brute de la pierre massive font écho au patrimoine de la commune tout en s’inscrivant dans une écriture architecturale contemporaine. Le projet devient intemporel : ni d’hier, ni d’aujourd’hui mais de toujours, véritable lien entre le nouveau et l’ancien quartier. Son enveloppe minérale, témoignage de notre patrimoine et de notre richesse architecturale locale, induit une image à la fois protectrice et accueillante pour l’enfant, tout en proposant une lecture homogène de l’ensemble.

Les blocs en pierre massive rythment les façades sur rue. C’est alors qu’un dialogue s’instaure entre les pleins et les vides. Subtilement, un art de vivre s’installe. Les enfants découvrent les jeux de lumière sur la matière laissée brute. Ils s’étonnent devant les espaces offrant des perspectives sur la place, ou devant des espaces plus «discrets» tel que le patio ; enfin à l’étage, aiguisent leurs regards sur le paysage plus lointain.

Coté cour, le débord sur la terrasse des bébés est idéal pour faire passer le soleil d’hiver dans la profondeur, tandis qu’il protège du rayonnement direct d’été. Devant l’entrée, un moucharabieh en pierres assure un complément de protection solaire et tamise la lumière dans la salle de réunion à l’étage. Dans le hall, le jeu des ombres portées au sol éveille le regard et contribue à la convivialité du lieu.

La mise en œuvre de la pierre massive assure la simplicité constructive et volumétrique du projet, l’épaisseur (50 cm) et la taille des blocs monolithes expriment la solidité, l’assise du bâtiment. C’est un matériau de toujours, stable, réutilisable, économe en énergie de l’extraction à la pose, il est extrêmement pérenne et présente une bonne inertie thermique. La pierre massive est autoporteuse et ne nécessite pas de murs béton. Les blocs se montent comme un simple «Légo», clin d’œil au jeu d’enfants. Enfin, la pierre massive est rentrée récemment dans le TOPTEN matériaux 2015, labélisée par BDM.

Solidité, sérénité et simplicité sont les maîtres mots de ce projet, dans une forte conscience environnementale.